APPEL DES LAYÉNNES – Cambérène fait sa toilette

A trois jours de l’Appel de Seydina Limamou Lahi Al Mahdi, la ville sainte de Cambérène se fait belle. il suffit de faire un tour sur les deux voies, alentours et chemin qui mènent au village de Cambérène pour se rendre compte qu’un événement se prépare. Tous les tabliers et vendeurs qui se trouvaient près de la route sont dégagés.

La vue est facile et tout est aéré. Cela fait le bonheur des riverains qui sont contre l’occupation anarchique des trottoirs de certains commerçants. Saly Diop, trouvée à l’arrêt des bus de Case Bi, est une riveraine de ce quartier. La trentaine révolue, teint noir, taille moyenne et habillée en boubou traditionnel de couleur bleue, Mme Diop est trés contente de cette aération. “Je salue cette initiative. Il faut rendre la ville propre quand l’occasion se présente.

Et cela se passe comme ça à l’approche de l’Appel des Layènnes. Ainsi cela permettra de rendre la vue clair. Et quand c’est aéré la circulation devient facile. Nous sommes soulagés de circuler librement sans bousculade ni heurte avec les véhicules qui stationnent un peu partout”, affirme Saly Diop laissant un ouf de soulagement.

À quelques métres d’elle, Alioune Sy, trouvé dans son véhicule de couleur jaune noir, est chauffeur de taxi. Il abonde dans le même sens. « Nous les chauffeurs, nous sommes trés contents que la vue soit dégagée. Ce n’était pas facile de stationner quand les trottoirs sont occupés par les marchands. Nous étions obligés de barrer la route à nos collégues chauffeurs. Et cela ne fait pas un bonne image du pays”, soutient Alioune Sy qui laisse un petit sourire.

Avant de poursuivre: “je souhaite que cela continue ainsi. Que les autorités n’attendent pas la période de l’Appel pour nettoyer les quartiers. L’entretien doit avoir une suite. Mais nous remarquons qu’aprés l’Appel tout revienne comme auparavant, le désordre total.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *