Etats-Unis: forte diminution de la natalité en 2017

Aux Etats-Unis, les experts tirent la sonnette d’alarme. Le taux de natalité s’effondre. Jamais, depuis des décennies, les chiffres des naissances n’ont été aussi bas. Si cette tendance ne se renverse pas, elle aura des conséquences sur l’avenir économique américain.

L’an dernier, 3,8 millions de bébés sont nés aux Etats-Unis. Soit 100 000 de moins qu’en 2016. En moyenne, une Américaine donne aujourd’hui naissance à 1,76 enfant contre 1,82 en 2016. Le taux de fécondité aux Etats-Unis n’avait pas été aussi faible depuis 40 ans.

La baisse est telle qu’elle risque de mettre en péril le modèle économique américain. Car moins de bébés signifie moins de travailleurs, alors que le nombre de retraités ne cesse d’augmenter.

Les scientifiques américains constatent que ce sont avant tout les Américaines entre 20 et 30 ans qui ont moins d’enfants. Alors que les femmes de plus de 40 ans ont accouché de plus d’enfants que les années précédentes.

 L’actuelle baisse du taux de natalité a commencé entre 2007 et 2008, début de la «Grande Récession», crise économique de la fin des années 2000 qui fait écho à la Grande Dépression qui a suivi le krach de 1929. La baisse se poursuit malgré l’embellie économique aussi les experts préconisent-ils des politiques en faveur d’un congé maternité digne de ce nom. Faute de quoi, ce manque de naissances ne pourra être compensé que par… l’immigration.
Source: msn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *