Transport aérien – Corsair disparaît du ciel sénégalais

Comme convenu dans la Convention entre le Sénégal et Corsair International, l’objectif du maintien de la compagnie Corsair sur la ligne Dakar-Paris-Dakar était la consolidation de l’offre, en aidant à l’accroissement du tourisme.
Mais le Sénégal a décidé de se tourner vers Paris au deuxième semestre de 2018, avec sa nouvelle compagnie Air Sénégal, d’où l’impératif catégorique de reprendre la ligne jusque-là exploitée par la compagnie aérienne française.
Selon le journal l’Observateur, lu par Actunet.net, au nom du principe de la réciprocité, et devant l’impossibilité avoir une troisième compagnie sur la ligne pour le niveau du trafic.
Ce qui explique, ajoute le journal, la volonté du Directeur général, Philippe Bonh dont les procédés ont été jugés trop cavaliers par les concernés, de revoir le mode de recrutement des pilotes d’Air Sénégal SA en le corsant davantage à six phases.
Une manière pour le directeur général d’Air Sénégal d’engager la bataille du prochain atterrissage de la nouvelle compagnie à Orly en réglant définitivement le problème de la qualification de ses pilotes en attendant toute la paperasse qui sera déversée sur son bureau et qu’il devra totalement régler pour pouvoir voler dans le ciel français.
Il faudra à Bonh également de trouver un avion adéquat pour assurer la desserte Dakar-Paris-Dakar.
Moussa ISEG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *